[Guide Pratique] Tour de Corse

[Guide Pratique] Tour de Corse

[Guide Pratique] Tour de Corse

Quel meilleur moment pour profiter de la Corse qu’en Mai ou Juin ?
Le soleil est au RDV, et les hordes de touristes, eux, sont encore au travail, ce qui nous permet d’admirer tranquillement ses magnifiques plages de sable fin et ses paysages côtiers.

Cette année là, j’ai décidé de franchir un grand pas, et de vaincre mon appréhension suite à un baptême de plongée un peu bancal (dans les calanques de Marseille, quelques années plus tôt). Et c’est à Ajaccio que je me suis lancée dans mon Niveau 1 de plongée sous-marine !

Tout d’abord, comment se rendre en Corse.

Option 1: Par avion, à 1h30 de Toulouse seulement !

Option 2 (choisie): Par ferry. Je développe. Vous aurez le choix entre 2 compagnies, Corsica Ferries ou La Méridionale. Pour ma part j’ai choisi Corsica (car l’autre compagnie à eu quelques soucis de grèves).
Vous pouvez partir de Toulon (choix perso) ou de Nice, avec ou sans véhicule !
Question horaires il y a les traversées de jour, ou de nuit. À vous de choisir si vous voulez passer une journée entière sur le bateau ou si vous préférez y dormir, et là il y a encore des options, plus ou moins onéreuses : Les cabines, idéal pour les couples et les familles au vu des tarifs, et pour les plus jeunes, les sièges inclinables (ou le sol). J’ai opté pour la solution la plus économique, et n’ai pas dormi de la nuit. Le moteur du bateau est semblable à une machine à laver, essayez donc de dormir sur une machine à laver !
Les sièges sont aussi inclinables que ceux en avion et c’est au bout de 2h que je comprends pourquoi les 2 filles à ma droite se sont couchées sur le sol. Je fais de même.

#Ajaccio

Une belle ville colorée pleine de charme, des plages bordées de palmiers et de restaurants, et de clubs de plongée !
Pour ma part j’ai choisi Isula Plongée, que je vous recommande, à quelques kilomètres de mon hôtel.
Juste à côté se trouve un restaurant sur la plage, et c’est bien la première fois que je mange une pizza assise dans le sable !
L’eau est encore un peu fraîche (19°), mais le soleil brille et la température est vraiment agréable.
N’oubliez pas de mettre UN PEU de crème solaire, (mes pieds s’en souviennent encore). Autre détail bon à savoir, de manière générale en Corse, les parkings sont tous payants, et c’est cher. Si vous trouvez une place gratuite, privilégiez donc les déplacements à pieds.
Vous serez aussi surpris par la quantité de scooters et motos, ce qui est rapidement expliqué par… les embouteillages du soir ! Vous êtes prévenus !

Si vous avez une voiture, vous pourrez aller jusqu’à La Cité des Tortues « A Cupulatta », parc unique en Europe avec une énorme variété de tortues, dont certaines vraiment très impressionnantes.

Ci-dessus, la tour génoise de la Parata, avec vue sur les îles Sanguinaires, vous donnera de superbes points de vue, vous pourrez peut-être finir votre balade par une gaufre au restaurant avant de repartir ?

Non loin, avant Bocognano, une courte randonnée vous guidera au pied de la Cascade du Voile de la Mariée ! Si vous avez le temps, vous pouvez également vous balader dans le maquis, le long des gorges de la Richiusa, en passant par le village de Bocognagno et en suivant les panneaux.

#Belvédère-Campomoro

Vous trouverez ici de bons restaurants avec vue sur les plages à l’eau turquoise, et un très beau sentier, pour (re)découvrir le maquis Corse et les côtes sauvages. Le bruit des vagues est vraiment apaisant; En levant les yeux vous apercevrez une tour génoise, et autour de vous, les fameux tafonis, ces étranges pierres sculptées par l’eau et le vent marin.
N’oubliez pas de prendre une grande bouteille d’eau, car il n’y aura rien sur le chemin pour vous rafraîchir et une grande partie du sentier n’est pas ombragée ! Aussi, le sentier n’est pas très bien indiqué, ne vous inquiétez pas et contentez vous de faire une boucle si vous doutez du chemin à suivre.

#Roccapina

Réputé pour son lion de roc… et de très belles plages !

Lion Roccapina

Note utile : Attention aux radars !

#Bonifacio

Mon coup de coeur Corse ! La belle ville de Bonifacio, perchée sur la falaise, ses ruelles pavées et pentues, ses petits restaurants, bars, glaciers, et petites boutiques, ses panoramas sur la mer limpide…

Bonifacio
Je vous conseille de rester au moins 2 jours entiers, l’un pour visiter la ville et y acheter du materiel de snorkeling, et le 2ème pour allez l’essayer dans les îles Lavezzi !
Prenez un billet pour le ferry de bon matin, en ayant vérifié au préalable la météo bien sûr, et préparé un pique-nique de plage (car ce sont des îles sauvages, il n’y a absolument rien d’autre que la nature, ce qui les rend si belles). N’oubliez pas un grand parasol (car il n’y a pas d’arbres non plus), et il ne vous reste plus qu’à profiter de votre nouveau matériel de plongée au milieu des poissons, dans une eau cristalline !
Sur le retour, le bateau vous emmènera autour des petites îles voisines et dans une grotte nichée dans la falaise de Bonifacio !

#Dans les terres, les sites préhistoriques de La Cauria, Filitosa, et Cucuruzzu

Si comme moi vous êtes passionnés par la préhistoire, voici 3 sites à ne pas manquer.
Filitosa, avec ses statues menhirs et son olivier millénaire est plutôt touristique, et de ce fait est bien indiqué. En revanche, le site de la Cauria n’est (était) pas indiqué, ce qui m’a valu une heure à tourner en rond (Autrement dit renseignez-vous avant de partir sur la route) ! Pas de parking, c’est un lieu en pleine nature, au milieu des champs où se trouvent un tas de menhirs et surtout, un très beau dolmen, valant vraiment le détour, surtout de bon matin avec le soleil encore au ras du sol. Cucuruzzu et ses premiers habitats Corses datant d’il y à 4000ans, est très touristique; L’entrée est payante, et grand parking se trouve à l’entrée, ce qui vous évitera la demie heure de randonnée à faire depuis le village où les panneaux pour piétons commencent à fleurir !

#Porto-Vecchio

À vos chaussures ! La jolie ville de Porto-Vecchio va faire travailler vos cuisses.
Pour trouver les petites boutiques il faudra grimper dans les hautes rues, où vous pourrez vous garer; Vous pouvez sinon laisser votre véhicule en bas, dans les parkings le long du port.

La plage à ne râter sous aucun prétexte est bien sûr la plage de Palombaggia, mais longer une belle rivière loin des regards avec un peu de musique me plaît tout autant !

#St Florent et le désert des Agriates

Sur le chemin, je passe en coup de vent dans la ville de Bastia, qui ne retiendra pas mon attention. Je décide donc de faire le tour du Cap Corse. Paysage à couper le souffle, une immense plage de sable noir, des routes sinueuses (attention les pneus), c’est très beau, et aussi très long d’en faire le tour ! Soyez en forme ! Si vous dormez dans le coin, je vous recommande un restaurant, caché sur les falaises de Nonza : La Sassa ! Cadre exceptionnel, vue sur la mer, tables au milieu d’oliviers, pierres et néons colorés. Réservation conseillée, ainsi qu’un gilet et un anti-moustique le soir ! Promis, vous ne serez pas déçus !

Mon deuxième coup de coeur après Bonifacio, la ville de St Florent !
Autour du port, s’étend un jolie ville pavée, perdez-vous dans les petites rues, et vous trouverez sûrement un bon restaurant servant un bon poisson tout frais !

Pour vous rendre dans le superbe désert des Agriates, encore 2 options s’offrent à vous. En voiture (accès difficile) ou en 4×4 pour certains chemins, ou en ferry, certes plus cher mais aussi plus rapide et plus simple ! Levez-vous tôt pour aller chercher vos billets, et choisissez le zodiaque qui vous posera les pieds dans l’eau, sur la plage de Saleccia, à mes yeux la plus belle plage de Corse ! Si les places en zodiaques sont Sold Out, vous pourrez toujours emprunter le gros ferry, qui vous déposera sur la plage du Lotu, plus petite, et plus près du port… Si tel est le cas, rien n’est perdu ! Il est possible en 45 minutes de marche, de rejoindre la plage de Saleccia. N’oubliez pas votre masque et vos palmes pour explorer ses eaux turquoises !!

#Sur la route...

… de Porto. De magnifiques points de vue vous attendent après chaque virages; vous verrez de nombreux renfoncements en bord de route pour y prendre quelques photos !

Corse

Faites une petite pause dans la charmante ville de l’Île Rousse, avant de continuer votre périples le long des falaises, j’espère que vous avez l’estomac accroché !

#Porto et ses alentours

Vers Galeria, je me perds un peu en cherchant ce joli pont de pierre.

Pont

La ville de Porto en soit ne m’a pas éblouie, mais ce qui s’y trouve alentours en revanche, si ! Partez à la découverte de la magnifique réserve du Scandola, en ne laissant derrière vous que des traces de pas, bien entendu !

Scandola

Plutôt envie de détente ? Recherchez la plage de Piana ! Sable fin et eau turquoise vous attendent, et pourquoi ne pas siroter une boisson fraîche sur les transat’s/lits extérieurs d’une terrasse ? Rêverie garantie !

Piana

À quelques kilomètres de là, sur une plage près de Cargèse, vous trouverez FunJet avec qui vous pourrez vivre une des plus belles expériences en Corse… Une randonnée en jet ski  jusqu’à la réserve du Scandola ! Balade dans les criques à l’eau turquoise, un plongeon au milieu des poissons, longer les falaises et passer sous des arches naturelles… absolument sans regrets !

J’espère que mon article vous aura donné envie de visiter cette magnifique île, et si c’est le cas n’hésitez pas à me le dire en commentaire !

Share post:

  • /

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *